serti clos

22 février 2017

trépigner

Classé sous Non classé — Lior Guibert @ 8 h 48 min

des soleils noyés de vies, jetés au travers des regards, nous glissons affamés aveuglés c’est idem.

Le cœur en soute des gorgès de douleurs et passe la force vitale de nos ebauches.

 

Un pas où entrer et un pas où sortir, les nuits à la recherche de l’encre du rêve

et d’une allusion au bord des eaux mirrants les sentiers outrepassés d’enigmes et de ouï dire…

S’extirpe des vides intimidés d’une grâcieuse migraine atelée de visages !

Nous n’y decelons aucun regrets. Mais des yeux affutés semblent trancher dans les sombres recoins de brouillard et indiquer un tranquil midi. Indice d’une neutralité apaisante.

Laisser un commentaire

Lovelybook |
Snake of Sadness |
Badbrain |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Oceiraconte
| L'évasion par les livres
| Booksmadness