serti clos

19 mars 2016

a sec de feu sur le plancher de mon âme

Classé sous Non classé — Lior Guibert @ 8 h 00 min

a sec de feu sur le plancher de mon âme

je fouille les foyers pour embraser les déserts qui seront frissons

à fleur de l’austère silence

les ogres de morts

où des canicules de sommeil bercent  la latente vision

Et sur mon seuil se porte un terme, une bourrasque épidémique

d’amour de stupeur

car la joie est le but.

cherches nos appâts de cœur incendiaires

 

Laisser un commentaire

Lovelybook |
Snake of Sadness |
Badbrain |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Oceiraconte
| L'évasion par les livres
| Booksmadness